Séjour Alsace 2017

Aujourd’hui 17 juin 2017 à 6 h du matin nous partons en bus en direction du domaine Saint-Jacques en Alsace non loin du Mont Ste-Odile.

A notre arrivée, après une journée de 12 h de transport sans compter les arrêts nécessaires, nous sommes surpris de ne pas être si fatigués que cela grâce à un bus extrêmement confortable ! Nous avons un accueil très chaleureux au domaine St-Jacques qui s’est confirmé tout au long de la semaine.

Nous sommes ici pour un séjour sportif sous une chaleur écrasante.

Du dimanche 18 au mardi 20 juin, les randonnées se succèdent et nous permettent de voir tant des paysages nouveaux que des vestiges prouvant l’occupation des sols par les Celtes (mur dit païen, grotte des druides) et les Suisses ( Chaume des Veaux, cascade de l’Andlau). Nous sommes accompagnés par deux guides qui ne tarissent pas en explications sur la faune, la flore, la géologie et allègent notre souffrance en traversant l’immense forêt des Vosges.

Enfin, une pause bienvenue, croyons-nous, en visitant le mercredi 21 juin Obernai puis Strasbourg. Nous sommes en Alsace et la réputation de ses belles villes fleuries ne nous déçoit pas ; dommage qu’il fasse toujours aussi chaud ! c’est assez courant,  nous explique notre guide à Strasbourg.

Reprise d’une randonnée avec  500 m de dénivelé après  la visite du Château du Haut Koenigsbourg, symbole représentatif de l’architecture des châteaux forts du 15e, 16e siècle du Bassin Rhénau. Certains préfèrent redescendre par le bus jusqu’à St-Hippolyte, petit village alsacien, typique et charmant. Ils ont le temps de flâner et de s’imprégner de l’atmosphère alsacienne. Peu de temps après, les plus expérimentés les rejoignent pour un temps de pause.

Ce séjour sportif se termine par une ballade sur la route des vins : Ribeauvillé, Riquewihr… où l’on s’imprègne du cadre de Noël : les marchés de Noël Alsacien n’ont alors plus aucun secret !

L’après-midi du 23 juin, avant notre retour, nous visitons Colmar et ses vieux quartiers magnifiquement restaurés.

Quelle belle semaine : merci à Bernard qui nous a bien gâtés.

Hélas, il est temps de préparer nos bagages pour notre retour samedi 24 juin.

                                                                                                 Christine